Réserve pour stabilité intérieure : le BSIF maintient le niveau à 1 %

Le BSIF annonce que la réserve pour stabilité intérieure (RSI) sera maintenue à 1,00 % du total des actifs pondérés en fonction du risque, soit le même taux qu’il avait établi le 13 mars 2020 dans le cadre de sa réponse à la pandémie de COVID-19.

Cette décision donne suite à l’évaluation du BSIF selon laquelle le niveau de la RSI actuellement en vigueur continue de contribuer efficacement à la résilience du système bancaire canadien et à l’économie dans son ensemble. Les six plus grandes banques canadiennes sont tenues de mettre de côté une partie des fonds propres qu’elles accumulent en période de prospérité dans une réserve dans laquelle elles pourront puiser en période de tension économique, soit la RSI.

Le BSIF révise le coefficient de la réserve pour stabilité intérieure deux fois l’an, en juin et en décembre, en fonction des constats découlant du contrôle continu des institutions financières fédérales et du contexte qui prévaut à l’échelle systémique et sectorielle, et communique la décision dans une lettre aux instances sectorielles. La décision de modifier le coefficient de la réserve repose sur le jugement professionnel du BSIF à titre d’organisme de surveillance, lequel s’appuie également sur les résultats de la surveillance et de l’analyse de divers facteurs de vulnérabilité et sur l’avis des autres membres du Comité de surveillance des institutions financières.

Le coefficient en vigueur de la réserve pour stabilité intérieure est publié sur le site Web du BSIF.

Le document de référence sur la RSI renferme de plus amples renseignements à ce sujet.