Bas pour longtemps : les effets de la faiblesse des taux d’intérêt sur les assureurs canadiens — Communication de Neville Henderson, surintendant auxiliaire

Communication à l’occasion de l’assemblée annuelle de l’American Risk and Insurance Association, Toronto (Ontario), le 8 août 2017.

« Il est difficile pour le BSIF de s’acquitter de son mandat lorsque les taux d’intérêt sont bas. Il doit à la fois veiller à ce que les sociétés détiennent suffisamment de fonds propres pour protéger leurs souscripteurs et les autres créanciers contre une perte financière importante, et permettre aux sociétés de faire face à la concurrence et de prendre des risques raisonnables. »