Diapositives de la présentation - Vivre jusqu’à 100 ans… le Régime de pensions du Canada sera-t-il viable?

Propriétés du document

  • Type de publication : Presentation
  • Sujet : Vivre jusqu’à 100 ans… le Régime de pensions du Canada sera-t-il viable?
  • Conférencier :
    • Jean-Claude Ménard, Actuaire en Chef
      Bureau de l’Actuaire en Chef
      Bureau du Surintendant des Institutions Financières
  • Date : 27 Octobre 2014,
  • Place : Orlando, États-Unis

Sommaire

  • Résultats du 26e rapport actuariel du RPC
  • Tendances historiques de la mortalité au Canada
  • Projections du RPC en matière de mortalité
    • Incertitude des projections
  • Peut-on vivre plus de 100 ans?
  • Tables canadiennes de mortalité pour des régimes de retraite

Page: 2


But du 26e rapport actuariel du RPC au 31 décembre 2012

  • Renseigner les cotisants et les bénéficiaires sur la situation financière actuelle et projetée du RPC.
  • Calculer le taux minimal de cotisation.
  • Le rapport actuariel repose sur des hypothèses basées sur la meilleure estimation sur une longue période (75 ans). Bien que secondaires, les tendances récentes ont également été prises en considération.

Page: 3


Le taux de cotisation de 9,9 % prévu par la loi est suffisant pour provisionner le Régime pendant 75 ans

  • En appliquant le taux de cotisation de 9,9 % prévu par la loi, les cotisations projetées seront plus que suffisantes pour couvrir les dépenses de la période de 2013 à 2022.
  • A partir de 2023, une partie des revenus de placement devra être utilisée pour combler l’écart entre les cotisations et les dépenses. En 2030, 22% des revenus de placement seront nécessaires pour payer les dépenses.
  • Les résultats énoncés dans le présent rapport confirment que le taux de cotisation de 9,9 % prévu par la loi est suffisant pour assurer la viabilité financière du RPC. Les résultats montrent également que l’actif s’élèvera à 300 milliards de dollars en 2020.

Page: 4


Qu’en est-il de vivre jusqu’à 100 ans et du RPC?

  • Les hypothèses de la mortalité basées sur la meilleure estimation du 26e rapport actuariel du RPC au 31 décembre 2012 incluent des améliorations futures de la mortalité.

MAIS le sommaire du RPC26 dit:

Si l’amélioration de l’espérance de vie observée récemment, en particulier chez les 75 à 89 ans, se poursuit au rythme actuel, les hypothèses à long terme devront être ajustées en conséquence.

  • Si par 2050 l'espérance de vie (cohorte) à l’âge 65 :
    • est 5 ans plus haute qu’en 2013, le taux de cotisation augmentera jusqu’à 10,2 %
    • est la même qu’en 2013, le taux de cotisation diminuera jusqu’à 9,5 %

Page: 5


Espérance de vie à la naissance (par année civile)

Source : Base de Données sur la Longévité Canadienne, Université de Montréal

Page: 6


La contribution à l’augmentation de l’espérance de vie à la naissance a progressivement évolué vers les plus de 65 ans

Source : Base de Données sur la Longévité Canadienne, Université de Montréal et calculs du Bureau de l’Actuaire en Chef

Page: 7


Les améliorations de la mortalité liée aux maladies du coeur ont été considérables au cours des 15 dernières années

 

Source: Données de Statistique Canada, Division de la Santé et calculs du BAC. Taux standardisés en utilisant la population canadienne de 2001

Page: 8


Espérance de vie à 65 ans (par année civile)

Source : la Base de données sur la longévité canadienne, Université de Montreal

Page: 9


Carte thermique des taux d’amélioration de la mortalité historiques et projetés des hommes

Page: 10


Carte thermique des taux d’amélioration de la mortalité historiques et projetés des femmes

Page: 11


Les taux de mortalité entre 15 et 54 ans sont beaucoup plus bas au Canada qu’aux États-Unis

Source: Canada : Bureau de l'Actuaire en Chef, 26ème rapport actuariel du RPC en catalogue 84-215-x de Statistique Canada
É.-U. : 2012 OASDI Trustees Report et U.S. National Vital Statistics Report, Volume 60 No. 3
Tous les taux sont standardisés en utilisant la population canadienne de 2012

Page: 12


Les taux de mortalité des groupes plus âgés ont diminué au cours des 80 dernières années, et plus encore au cours des 40 dernières

Source: Canada : Bureau de l'Actuaire en Chef, 26ème rapport actuariel du RPC en catalogue 84-215-x de Statistique Canada É.-U. : 2012 OASDI Trustees Report et U.S. National Vital Statistics Report, Volume 60 No. 3 Tous les taux sont standardisés en utilisant la population canadienne de 2012

Page: 13


Pour chaque tranche de 1 000 personnes âgées entre 65 et 74 ans, 7 meurent du cancer, et 3 de maladies du coeur

Source: Canada : Bureau de l'Actuaire en Chef, 26ème rapport actuariel du RPC en catalogue 84-215-x de Statistique Canada É.-U. : 2012 OASDI Trustees Report et U.S. National Vital Statistics Report, Volume 60 No. 3 Tous les taux sont standardisés en utilisant la population canadienne de 2012

Page: 14


Chez les 75 à 84 ans, les taux de mortalité des hommes canadiens sont projetés devenir inférieurs à ceux des femmes américaines

Source: Canada : Bureau de l'Actuaire en Chef, 26ème rapport actuariel du RPC en catalogue 84-215-x de Statistique Canada É.-U. : 2012 OASDI Trustees Report et U.S. National Vital Statistics Report, Volume 60 No. 3 Tous les taux sont standardisés en utilisant la population canadienne de 2012

Page: 15


Les taux de mortalité des aînés ont diminué au cours des 80 dernières années, et plus encore pendant la dernière décennie

Source: Canada : Bureau de l'Actuaire en Chef, 26ème rapport actuariel du RPC en catalogue 84-215-x de Statistique Canada É.-U. : 2012 OASDI Trustees Report et U.S. National Vital Statistics Report, Volume 60 No. 3 Tous les taux sont standardisés en utilisant la population canadienne de 2012

Page: 16


À partir de 90 ans, les maladies du coeur restent la principale cause de décès

Source: Canada : Bureau de l'Actuaire en Chef, 26ème rapport actuariel du RPC en catalogue 84-215-x de Statistique Canada É.-U. : 2012 OASDI Trustees Report et U.S. National Vital Statistics Report, Volume 60 No. 3 Tous les taux sont standardisés en utilisant la population canadienne de 2012

Page: 17


Présentement, les aînés canadiens vivent plus longtemps que ceux du Royaume-Uni et des É.U.

  • Les taux canadiens actuels de mortalité pour les âges de 65 ans et plus sont plus bas que ceux du Royaume-Uni et des États-Unis
  • D’ici 2049, la différence avec les États-Unis est projetée s’accroître davantage
  • Dû à la prévision plus élevée des taux ultimes d’amélioration de la mortalité au Royaume-Uni d’ici 2049, les taux de mortalité au Royaume-Uni pour les âges de 65 ans et plus sont projetés atteindre des niveaux plus bas que ceux du Canada.

Page: 18


La probabilité de mourir prématurément a diminué de façon spectaculaire

Probabilités fondées sur les taux de mortalité établis en fonction de l’année de naissance.

Page: 19


Augmentation de l’espérance de vie à 65 ans

De plus en plus de cotisants devraient atteindre l’âge de 65 ans (93% pour une personne de 18 ans en 2013). Les bénéficiaires d’une pension de retraite devraient recevoir leurs bénéfices pour une plus longue période.

Page: 20


Incertitude des résultats
Espérances de vie à 65 ans si les taux d’amélioration par cause sont maintenus constants

Page: 21


Incertitude des résultats: espérances de vie à 65 ans si les maladies du coeur et le cancer sont graduellement éliminés sur 75 ans

Page: 22


On s’attend à ce que les Canadiens actuels vivent jusqu’à 90 ans avec une probabilité de plus que 40 %

Page: 23


Peut-on vivre jusqu’à 100 ans?
Probabilité de vivre jusqu’à 100 ans pour le Canada, les États-Unis et le Royaume-Uni

Source: 2012 OASDI Trustees Report, UK Office for National Statistics, 26ème rapport actuariel sur le RPC

Page: 24


Courbes de survie pour une espérance de vie de 100 ans (hommes)

Page: 25


Les taux de mortalité calculés pour les régimes de retraite sont différents de ceux pour la population générale

  • Les taux de mortalité d’un sous-groupe donné dépendent de caractéristiques comme le niveau d’études, le revenu, ou le domaine d’emploi.
  • Les régimes importants fondent leurs évaluations actuarielles sur leur propre expérience.
  • En février 2014, l’Institut canadien des actuaires a finalisé la toute première table de mortalité des retraités canadiens (CPM2014), accompagnées d’une échelle de projection (l’échelle B).
    • Régimes de retraite des secteurs privé et public
    • Revenu
  • Pour établir des hypothèses de la mortalité aux fins des régimes de retraite du secteur public fédéral (RRFP, RRGRC, PRFC), on analyse la mortalité réelle dans le contexte de chaque régime.
    • Taux d’amélioration de la mortalité sont fondés sur les tendances de la mortalité au Canada, et sur les meilleures estimations du BAC. Il en va de même habituellement pour les rapports actuariels du RPC.

Page: 26


La table CPM14 suppose une espérance de vie beaucoup plus élevée que l’UP94

 

Page: 27


La table CPM14 suppose une espérance de vie beaucoup plus élevée que l’UP94

 

Page: 28


Conclusions

  • La retraite est chose coûteuse, et elle le deviendra encore plus à l’avenir sous l’effet de l’amélioration de la longévité.
  • À partir de 2030, les taux de mortalité prévus deviennent hautement incertains, surtout pour les personnes de plus de 90 ans.
  • L’actuaire a pour devoir professionnel d’examiner toute l’information disponible pour établir les meilleures hypothèses possibles sur les taux futurs de mortalité.

Page: 29


Vivre jusqu’à 100 ans… le Régime de pensions du Canada sera-t-il

Annexe

27 Octobre 2014, Orlando, États-Unis

Page: 30


Les taux historiques canadiens d’amélioration de la mortalité sont à la base des projections

Source: Estimés par le BAC à partir de la Base de données sur la longévité canadienne, Université de Montréal et 26ème rapport actuariel du RPC

Page: 31


Taux annuels d’amélioration de la mortalité (%) du 26ème rapport actuariel sur le RPC

Hommes
Âge 2010 2011-2029 2030+
15-54 2,4 1,5 0,8
55-64 2,3 1,5 0,8
65-74 3,0 1,8 0,8
75-84 2,6 1,7 0,8
85-89 2,0 1,3 0,6
90-94 1,3 0,8 0,4
95+ 0,4 0,3 0,3
Femmes
Âge 2010 2011-2029 2030+
15-54 1,3 1,0 0,8
55-64 1,7 1,2 0,8
65-74 1,8 1,3 0,8
75-84 1,7 1,3 0,8
85-89 1,5 1,1 0,6
90-94 1,2 0,8 0,4
95+ 0,4 0,3 0,3
  • Les taux d’amélioration de la mortalité de 2010 sont égaux à la moyenne des taux annuels d’amélioration de la mortalité des 15 dernières années connues (1994-2009), par âge et par sexe
  • Les taux ultimes sont établis à 50 % des taux des femmes des 15 dernières années
  • Les taux de la période intérmédiaire (2011-2029) sont dérivés en interpolant les taux entre 2010 et 2030 avec des fonctions cubiques

Page: 32


La mortalité infantile a diminué significativement depuis 80 ans, mais cette tendance a ralenti dans les 20 dernières années

Source: Canada : Bureau de l'Actuaire en Chef, 26ème rapport actuariel du RPC en catalogue 84-215-x de Statistique Canada É.-U. : 2012 OASDI Trustees Report et U.S. National Vital Statistics Report, Volume 60 No. 3 Tous les taux sont standardisés en utilisant la population canadienne de 2012

Page: 33


Chez les 1 à 14 ans, les accidents sont la principale cause de décès, suivis par le cancer

Source: Canada : Bureau de l'Actuaire en Chef, 26ème rapport actuariel du RPC en catalogue 84-215-x de Statistique Canada É.-U. : 2012 OASDI Trustees Report et U.S. National Vital Statistics Report, Volume 60 No. 3 Tous les taux sont standardisés en utilisant la population canadienne de 2012

Page: 34


D’ici 2030, l’espérance de vie des hommes anglais et suisses sera supérieure à celle des hommes canadiens

 

Source : 17e Conférence internationale de l’AISS des actuaires et statisticiens de la sécurité sociale et service japonais de la démographie

Page: 35


Les femmes japonaises, anglaises, suisses, françaises et finlandaises vivraient plus longtemps que les femmes canadiennes d’ici 2030

 

Source : 17e Conférence internationale de l'AISS des actuaires et statisticiens de la sécurité sociale et service japonais de la démographie

Page: 36


Incertitude des résultats: une approche mixte stochastique/déterministe produit un large éventail d’espérances de vie

 

Page: 37


Courbes de survie pour une espérance de vie de 100 ans (femmes)

 

Page: 38


Pour vivre jusqu’à 100 ans…

  • Si les taux de mortalité diminuent au même rythme qu’au cours des 15 dernières années (2,5 %/année hommes, 1,5 %/année femmes), une espérance de vie de 100 ans pourrait être atteinte dans 85 ans (2094) pour les hommes et dans 112 ans (2121) pour les femmes.
  • Une réduction des taux de mortalité à chaque âge de 87 % pour les hommes et de 82 % pour les femmes résulte en une espérance de vie de 100 ans.
  • Une espérance de vie de 100 ans est également possible si la durée de vie maximale est augmentée à 140 ans pour les hommes et 132 ans pour les femmes.

Page: 39