Sélection de la langue

Pillar banner

Une réassurance rassurante

Le Bureau du surintendant des institutions financières (BSIF) a publié un document de travail sur son cadre de réassurance l’an dernier. Depuis, il a déjà constaté une évolution importante de l’environnement et des pratiques de réassurance en comparaison avec les pratiques qui étaient en vigueur depuis la mise à jour précédente il y a dix ans. L’objectif du document était double : approfondir la compréhension des pratiques de réassurance au sens large et recueillir les commentaires du secteur et des participants. Le document sollicitait des commentaires sur les changements proposés visant à améliorer la gestion des grands risques et la concentration des contreparties, à uniformiser les règles du jeu et à procéder à des ajustements pour maintenir l’adéquation des exigences en matière de fonds propres compte tenu de l’évolution du secteur.

Le secteur a réagi en fournissant des commentaires constructifs sur ces propositions ainsi que d’autres données à des fins d’analyse. Les commentaires et les données ont confirmé la nécessité de réviser le cadre de réassurance, ce qui a permis au BSIF d’élaborer des approches plus efficaces et mieux ciblées pour rendre le cadre plus efficient tout en limitant les perturbations possibles. Les principales améliorations apportées à l’approche du BSIF sont les suivantes :

  • modifier la proposition relative aux montants de garantie élevés des polices;

  • coordonner la mise en œuvre éventuelle des lignes directrices pertinentes compte tenu de l’importance de reporter les éléments liés à la Norme internationale d’information financière (IFRS 17) jusqu’à ce qu’elle soit mise en œuvre.

Le niveau d’intérêt que la consultation a suscité auprès du secteur nous a permis de peaufiner nos propositions et a favorisé une compréhension commune du marché de la réassurance, ce qui aidera à améliorer le cadre. Le BSIF tiendra d’autres consultations en 2020.

Le BSIF s’engage également à continuer à communiquer ses attentes en matière de surveillance et à offrir de la formation aux représentants sectoriels afin de gagner en transparence et de permettre aux institutions de gagner en efficacité dans leurs efforts de respect des exigences, une fois que celles-ci auront été parachevées.

Le BSIF se réjouit à l’idée de faire équipe avec les intervenants afin de trouver des solutions qui lui permettront de continuer à remplir son mandat de protection des titulaires de polices tout en tenant compte de la nécessité pour les institutions financières de faire face à la concurrence efficacement et de prendre des risques raisonnables.

Les commentaires et les questions peuvent être adressés à information@osfi-bsif.gc.ca.