Angie Radiskovic

Surintendante auxiliaire et dirigeante principale de la stratégie et du risque

Angie Radiskovic

Angie a été surintendante auxiliaire et dirigeante principale de la stratégie et du risque en avril 2022.

À ce titre, elle sera responsable des travaux de la planification stratégique, de gestion du risque d’entreprise, de surveillance et de quantification des risques, de même que des fonctions se rapportant aux données et à la gouvernance. Le Secteur agira comme fonction de surveillance indépendante pour s'assurer que des limites appropriées de prise de risque sont en place. Le secteur Stratégie et risque est le deuxième secteur qui rendra compte à Jamey Hubbs.

Mme Radiskovic arrive au BSIF en 1997 à titre de stagiaire COOP, avant d’occuper divers postes dans les secteurs privé et public auprès d’institutions du secteur financier canadien. Avant sa nomination au poste de dirigeante principale de la stratégie et du risque (DPSR), elle a dirigé le Groupe du risque non financier et assuré la surveillance des institutions de dépôt, notamment en qualité de chargée de surveillance d’une banque d’importance systémique intérieure (BISi). Elle a aussi longtemps été conseillère en politiques comptables.

Outre ses fonctions au BSIF, Mme Radiskovic a entre autres travaillé dans le domaine de l’assurance des services financiers chez Ernst & Young et à la Société d’assurance-dépôts du Canada (SADC) dans le rôle de directrice générale, Planification des règlements de faillite.

Titulaire d’un baccalauréat ès arts de l’Université de Toronto et d’une maîtrise en administration des affaires de l’Université McMaster, elle est également comptable professionnelle agréée (CPA) et comptable agréée (CA).

Bureau du surintendant des institutions financières

Le Bureau du surintendant des institutions financières (BSIF) est un organisme fédéral indépendant fondé en 1987. Il a pour mandat de protéger les déposants, les souscripteurs, les créanciers des institutions financières et les participants des régimes de retraite, tout en permettant aux institutions financières de se mesurer à la concurrence et de prendre des risques raisonnables.