Message – Bureau du BSIF à Ottawa

12 mars 2020 – Le BSIF demande temporairement à ses employés de faire du télétravail

Le test de dépistage du coronavirus a été administré à un employé du BSIF. À noter qu’à l’heure actuelle, il ne s’agit pas d’un diagnostic présumé ou confirmé.

Par mesure de prudence, le BSIF a demandé à son effectif de faire du télétravail jusqu’à nouvel ordre.  Cette mesure vise quelque 360 employés. Les bureaux de Toronto, Vancouver et Montréal demeurent ouverts.

Cette mesure s’inscrit dans une approche préventive et proactive visant à la fois à protéger nos employés et à continuer de nous acquitter de notre mission en tenant compte de l’évolution de la situation.

Dans le cadre de son processus de gestion du risque, le BSIF s’est doté d’un plan de continuité de activités. Les mesures qu’il prend aujourd’hui étaient prévues dans ce plan, à savoir mettre en place un effectif qui puisse travailler à distance.

La question de la résilience opérationnelle revêt une importance cruciale pour le BSIF, tant au plan de ses activités que de celles des institutions financières qui sont de sa compétence. Pendant cette période, il continuera de s’acquitter de son mandat et de collaborer avec les institutions financières et ses partenaires du secteur de la réglementation pour contribuer à la stabilité du système financier canadien.

Le BSIF est un organisme fédéral indépendant dont le mandat consiste à réglementer et à surveiller les banques, les sociétés d’assurances et les régimes de retraite au Canada dans le but de déterminer leur situation financière et de veiller à ce qu’ils respectent les normes réglementaires et prudentielles en vigueur.