Le BSIF annonce des mesures de souplesse réglementaire à l’appui des efforts relatifs à la COVID-19

Le Bureau du surintendant des institutions financières (BSIF) a annoncé aujourd’hui d’autres ajustements réglementaires dans le but de contribuer à la résilience financière et opérationnelle des banques et sociétés d’assurance de compétence fédérale. Ces mesures portent principalement sur les exigences de fonds propres de ces institutions, et incluent des changements aux exigences de déclaration auxquelles elles sont assujetties.

Chacun des secteurs que le BSIF encadre, qu’il s’agisse des institutions de dépôts, des sociétés d’assurance ou des régimes de retraite privés de compétence fédérale, doit s’acquitter de différentes obligations et exigences réglementaires. Le BSIF continue de développer et peaufiner ses attentes à l’égard de ces différents secteurs pour leur offrir la souplesse et la clarté requises afin de leur permettre de répondre de façon efficace aux défis auxquels ils sont confrontés.

« Les modifications réglementaires annoncées aujourd’hui, à l’instar de celles qui ont été communiquées plus tôt, sont crédibles, cohérentes, nécessaires et adaptées au contexte canadien. Elles visent à faire en sorte que ces institutions puissent continuer de répondre à cette perturbation économique sans précédent en demeurant bien capitalisées et résilientes. »

— Jeremy Rudin, surintendant.