Le BSIF révise les mesures qu’il a prises en réaction à la COVID-19

Le Bureau du surintendant des institutions financières (BSIF) a annoncé aujourd’hui la levée de certaines mesures temporaires qu’il a instaurées au début de la pandémie. Plus précisément, il lève la suspension des options de transfert applicable aux régimes de retraite privés et retranche progressivement le régime spécial au regard des exigences de fonds propres visant les reports de paiement de prêts et de primes dont pouvaient se prévaloir les institutions de dépôt et les sociétés d’assurance.

Ces cinq derniers mois, les institutions financières et les régimes de retraite privés ont fait preuve de résilience et continuent à ce jour d’adapter leurs outils de gestion du risque, leurs activités et leurs processus au contexte actuel. Pour cette raison et du fait que les conditions continuent de se stabiliser, le BSIF a amorcé une transition prudente qui lui permettra de rétablir progressivement sa position en matière de réglementation et de surveillance. Aussi, il continuera de suivre de près la conjoncture et pourrait prendre de nouvelles mesures au besoin.

Vous trouverez des précisions sur les changements dans les lettres adressées aux secteurs.

Citation

« Les changements annoncés aujourd’hui reflètent les efforts que nous déployons depuis le début de la pandémie pour veiller à ce que nos mesures réglementaires restent adaptées au vu de cette situation sans précédent, tout en restant axées sur la gestion du risque et tournées vers l’avenir. »

— Jeremy Rudin, Surintendant