Le BSIF prolonge les dispositions permettant aux ID d’exclure certains éléments de la mesure de l’exposition aux fins du ratio de levier

​Le Bureau du surintendant des institutions financières (BSIF) continue de suivre de près l’évolution de la pandémie et d’en évaluer les répercussions sur les capacités financières et opérationnelles des institutions de dépôt (ID).

À la lumière de ces travaux, et dans la foulée des mesures communiquées dans sa lettre du 9 avril 2020, le BSIF annonce aujourd’hui qu’il prolonge de huit mois les dispositions permettant aux ID d’exclure de la mesure de l’exposition aux fins du ratio de levier les réserves détenues auprès d’une banque centrale et les titres émis par des emprunteurs souverains. Par conséquent, les ID pourront exclure ces expositions jusqu’au 31 décembre 2021.

Dans le cadre de cette prolongation, le BSIF a mis à jour les foires aux questions suivantes :