Révision du plancher de fonds propres

Le BSIF a publié une lettre annonçant sa décision de réviser l’actuel plancher de fonds propres pour les institutions qui utilisent les approches de mesures avancées pour risque de crédit ou risque opérationnel. Ainsi, l’actuel plancher, qui se fonde sur l’Accord de Bâle I sur les normes de fonds propres, sera remplacé par un plancher plus sensible au risque, fondé sur le dispositif de Bâle II. Cette mesure provisoire améliorera la sensibilité au risque du plancher de fonds propres et assurera sa pertinence continue d’ici la mise en œuvre du plancher de fonds propres de Bâle III, qui devrait s’amorcer en 2022.