Le BSIF lève l’assouplissement des exigences de fonds propres réglementaires pour les banques qui y sont assujetties

Aujourd’hui, le Bureau du surintendant des institutions financières (BSIF) a annoncé la levée des mesures d’assouplissement associées aux exigences de fonds propres réglementaires au titre du risque de marché pour les banques à partir du 1er mai 2021.

Il y a un an, le BSIF a mis en place des mesures d’assouplissement réglementaires exceptionnelles pour renforcer la résilience opérationnelle des institutions financières fédérales en réponse à la première vague de la pandémie de COVID-19.

Une de ces mesures consistait à réduire le multiplicateur de la valeur à risque simulé (VaRS), une composante des exigences de fonds propres au titre du risque de marché qui permet de garantir le maintien d’une réserve minimale de fonds propres pour faire face aux périodes de crise. Au début de la pandémie, la volatilité des marchés de fonds propres s’est accrue à tel point que le niveau de prudence additionnelle atteint grâce au multiplicateur de la VaRS n’était plus nécessaire. Les banques ont alors obtenu la permission de réduire le niveau des multiplicateurs utilisés.